News

Une société israélienne développant une application pour les tablettes et téléphones mobiles a engagé pour son spot publicitaire le faux interprète sud-africain en langue des signes qui s'était ridiculisé lors de la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela en décembre.

Personne n'a oublié Thamsanqa Jantjie. Alors qu'il avait été embauché en tant qu'interprète en langue des signes pour les funérailles de Nelson Mandela, il avait suscité l'indignation avec une traduction farfelue des éloges funèbres du président américain Barack Obama et de petits-enfants de Nelson Mandela en décembre. À la suite du tollé provoqué par sa prestation, il avait expliqué qu'il était schizophrène. Les autorités avaient annoncé une enquête qui n'a rien donné jusqu'à présent.

Il revient donc aujourd'hui sur le devant de la scène avec une publicité (voir la vidéo ci-dessous) pour une société israélienne Livelens qui commercialise une application pour les tablettes et téléphones mobiles. Le spot publicitaire commence par "Salut, je suis Thamsanqa Jantjie des funérailles de Nelson Mandela !". "Croyez-moi, je suis un vrai interprète professionnel en langue des signes", dit-il, tandis qu'il signe en parallèle, doublé par une voix féminine: "Je pas parler langage des signes".


"Je suis vraiment, vraiment désolé pour ce qui s'est passé", poursuit-il, tandis qu'il signe en parallèle: "Moi, célébrité !". "Maintenant, je veux m'excuser devant le monde entier." / "Maintenant, je fais campagne pour l'argent."

À la fin de cette publicité déjantée, Thamsanqa Jantjie tombe la veste et se met à danser.

"Nous n'aurions jamais pensé que notre annonce vidéo susciterait autant d'intérêt", s'étonne sur sa page Facebook la société israélienne Livelens, à l'origine de la réclame, après certaines réactions ulcérées. "Il n'y a absolument pas de manque de respect envers les sourds ou qui que ce soit !".

(Avec AFP)


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top