News

Au marché de Derb Ghallef tout se vend, se transforme et se répare. Derb Ghallef est un marché spécialisé dans les nouvelles technologies mais propose aussi le mobilier, le prêt-à-porter et tout ce qui peut se vendre.

L’origine des marchandises n’est pas toujours connue, mais cela semble peu inquiéter les acheteurs. Derb Ghallef est la joutia casablancaise qui intrigue tout comme elle attire. On l’appelle le « paradis du piratage » car on peut y trouver toutes sortes de contrefaçons à des prix très raisonnables et accessibles.

Le souk est considéré comme nuisant à l‘image du quartier. L’idée de le raser commence de plus en plus à se faire entendre. Son emplacement, dans ce quartier recherché, est sujet à de nombreuses convoitises immobilières. Le marché prendrait sûrement place dans un autre endroit avec ses atouts qui l’ont rendu célèbre.

Sa disparition définitive représenterait la fin d’un commerce lucratif et la disparition de milliers de commerces et d’emplois. Le trafic se déplacera sûrement ailleurs et sera probablement moins contrôlable que là où il est en ce moment.

La Joutia casablancaise
Au départ, Derb Ghallef était situé à 1 km de là. En 1959, il est réduit en cendres et les commerçants et habitants étaitent alors obligés de déménager. Les commerces s’y multiplièrent, le souk s’est agrandit jusqu’en 1982 où un nouvel incendie ravagea de nouveau le quartier. Le souk ne devait rester à Derb Ghallef qu’une dizaine d’années, mais cela fait maintenant quelques décennies qu’il est installé et il ne semble pas vouloir changer de place.

Zach Azoulay,  Directeur de la publication
La Vigie marocaine



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top