News

Il existerait plus de 3300 dentistes au Maroc en situation illégale, prévient l’Ordre national des médecins dentistes (ONMD) qui a demandé aux autorités de prendre des mesures d’urgence pour faire face à cette situation mettant en péril « l’image de la médecine dentaire marocaine ».

Lors des commissions de contrôles effectués par des représentants des ministères de l’Intérieur et de la Santé sur des sites de pratique illégale de la médecine dentaire, il a été constaté des conditions d’ « hygiène et de stérilisation de matériel déplorables » faisant courir aux patients le risque d’être contaminés par des maladies graves telles que l’hépatite, la tuberculose ou le sida.

Dans certains cas, des médicaments et des produits pharmaceutiques ont été trouvés dans ces « cabinets » alors qu’ils sont « exclusivement » destinés aux médecins dentistes.

Ces faux dentistes ciblent en particulier les quartiers populaires, où la population ne fait pas forcément la différence entre un vrai chirurgien dentiste et un faux.

Pour faire face à ce problème, l’ONMD appelle les pouvoirs publics à prendre « sa responsabilité de protection des citoyens » en adoptant en urgence la loi relative aux préparateurs et manipulateurs des produits de santé.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top