News

Dès la fin des années 1960, Jimi Hendrix et les Rolling Stones se rendent au Maroc. Les musiciens en quête d’inspiration peuvent y fumer du haschisch en toute tranquillité, découvrir la culture berbère et des paysages uniques. 

D’autres partent à la recherche du mythe de Tanger présent dans les oeuvres des écrivains de la “Beat generation”, William S. Burroughs et Paul Bowles. Le pays a tellement de succès que les autorités marocaines, lassées des hippies, finissent par leur interdire l’entrée sur le territoire !

Les chemins des paradis hippies ARTE retourne sur la route des hippies et rencontre des figures emblématiques du flower power.

Un documentaire très intéressant produit par Arte sur les traces laissées par la mouvance hippie au Maroc. Ça date de l’été 2007, où la chaîne avait décidé de produire toute une série de documentaires pour célébrer les 30 ans des années hippies

“Beat generation”, William S. Burroughs et Paul Bowles. Le pays a tellement de succès que les autorités marocaines, lassées des des hippies, finissent par leur interdire l’entrée sur le territoire !

Les années Hippies au Maroc. Un reportage diffusé en 2008 sur la chaîne ARTE








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top