News

Pourquoi lire les philosophes arabes ? Parce que leur héritage est souvent aussi majeur que devenu invisible dans une philosophie dite "occidentale" qui les a assimilés dans sa propre substance, et qui donc ne leur rend pas toujours l'hommage qu'elle leur doit dans l'histoire de sa propre constitution.

Dans son dernier opus 'Pourquoi lire les philosophes arabes', Benmakhlouf esquisse ce que ces penseurs médiévaux ont apporté à l'Intellect matériel. Les questions dont ils débattaient peuvent encore nourrir notre réflexion contemporaine en particulier les diverses voies d'accès à la vérité, non exclusives.
Chez France Cultures par Abdelwahab Meddeb (59 minutes)

Ils n'ont pas opposé Foi et Raison, ils ont eu plutôt à harmoniser la Révélation et son injonction à quêter le Vrai y compris par la méthode démonstrative. Ce n’est pas seulement réaliser un rapatriement de cette tradition philosophique dans la patrimoine mondial de la pensée humaine que de lire les philosophes arabes, c’est y retrouver l’élaboration de la logique, le débat à propos de l’essence et de l’existence adventice ou non, les implications sociales et politiques de l’engagement en philosophie ainsi que son aspect éducatif.

Biographie par Wiki
Ali Benmakhlouf enseigne à l’université Paris-Est et à Sciences Po Paris. Spécialiste de logique et des œuvres de Frege, Russell et Whitehead, il organise par ailleurs des colloques au Maroc dans le cadre de la convention entre le Collège international de philosophie et la Fondation du roi Abdul Aziz pour les sciences humaines et les études islamiques.

Il est également président du comité consultatif de déontologie et d’éthique de l'Institut de recherche pour le développement, vice-président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) et membre du conseil d'orientation de l'Institut Diderot, le fonds de dotation pour le développement de l'économie sociale de Covéa, depuis mars 2009.

Il a publié des ouvrages sur Averroès (Belles lettres, 2000, Vrin, 2000, ellipses, 2007), Al-Fârâbî (Seuil 2007), Montaigne (Belles Lettres, 2009). Il est aussi spécialiste des logiciens G.Frege (puf, 1997, vrin, 2002, Ellipses, 2002) et B. Russell (Puf, 1996, ellipses, 2001, Belles lettres 2004). En 2011, il a publié un ouvrage intitulé L'identité, une fable philosophique, aux PUF, et en 2012, à DK Éditions — Casablanca (Maroc), il a publié les deux ouvrages suivants : Vous reprendrez bien un peu de philosophie : politiques et C'est de l'art….

A. Colin
Wakeupinfo








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top