News

Des personnalités d’envergure viennent s’ajouter aux soutiens de Maâti Monijb. Abderrahman Youssoufi, M’hamed Boucetta ou encore Ismail Alaoui font parti d’eux.

La mobilisation s’organise autour de Maâti Monjib. Cette fois-ci, la coordination en charge du soutien de l’historien chercheur a recours à des poids lourds de la scène politique marocaine. L’appel relayé par les soutiens de Monjib est ainsi cosigné par six noms d’envergure : Abderrahman Youssoufi, Premier ministre du gouvernement d’alternance, M’hamed Boucetta un des cofondateurs du parti de l’Istiqlal, Mohammed Bensaid Ait Idder ancien dirigeant de l’armée de libération nationale. Figurent également au rang des signataires, Ismail Alaoui, président d’honneur du PPS, Saadeddine El Othmani président du Conseil national du PJD et enfin Nabila Mounib, secrétaire générale du PSU.

Tous appellent à l’abandon des poursuites à l’encontre de Maâti Monjib et invitent également le concerné à mettre fin à sa grève de la faim. Par ailleurs, dans la lettre signée par ces leaders politiques, ceux-ci témoignent également de l’intégrité de l’historien qui est aussi conseiller scientifique dans la revue spécialisée en histoire, Zamane.

Pour rappel, Maâti Monjib a été interdit de quitter le territoire, suite à une enquête concernant de présumées irrégularités financières dans la gestion du centre Ibn Rochd. Pour sa part, la défense de l’historien chercheur reproche aux autorités de vouloir faire taire l’intellectuel, grâce à des poursuites sans réels fondements. Depuis, Maâti Monjib a décidé d’observer une grève de la faim en contestation de son interdiction de quitter le territoire.

Par Soufiane Sbiti
Telquel









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top