News

Après Ethiopique et Ana Wiak, Jamal Nouman revient avec une nouvelle chanson placée sous le signe de l’amour. Aurélie raconte le périple d’un acteur poète parti jouer dans le sud de la France et qui vit une belle histoire d’amour avec la prénommée Aurélie.

Sur fond de rythme chgouri et de mélopées latines, cette histoire durera le temps d’un visa, un mois ! Un mois de fête et d’insouciance où ce jeune marocain se libère des a priori et des frustrations de la société marocaine. Un mois durant lequel le poète connait une renaissance à travers ces nouveautés que sont l’amour et la sensualité. Lui qui n’avait jamais osé regarder une fille dans les yeux, découvre la femme et la communion qui peut exister entre deux êtres.

A l’heure ou les questions de mobilité font l’actualité, Jamal Nouman délivre une chanson douce-amère qui conte l’histoire d’une relation avortée à cause de la distance, une relation avortée également pour cause de mobilité restreinte, dans ce monde moderne où on ne circule pas à sa guise.
Au delà de la description d’une idylle sans lendemain, Jamal Nouman pointe du doigt cette situation ubuesque : La libre circulation devrait être un droit indéniable.

Clip réalisé par Hassan Ouazzani et Mehdi El Kindi






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top