News

Terroriser les musulmans plutôt que de cibler uniquement les terroristes, à ce jour 1 233 perquisitions, dont de très nombreuses sinon toutes particulièrement douteuses ; et ignominieuse pour celle menée contre David, jeune musulman de 21 ans, handicapé à 80 %, car frappé de cécité.

Aveugle, mais privé de sa canne blanche
Après les attentats, David a été dénoncé par ses voisins, à cause de sa barbe. S’ensuivit une perquisition qui chamboula tous ses repères d’aveugle : l’appartement fut en effet mi sens-dessus-dessous. Son ordinateur braille et son téléphone furent saisis. Sa canne blanche disparue sous des monticules d’affaires, il ne pouvait alors plus se déplacer. Selon son avocat, les policiers lui ont aussi confisqué sa carte bleue, ajoutant de la difficulté aux autres difficultés.

David fut emmené pour une garde-à-vue de 48 heures. A sa sortie, on lui signifia une assignation à résidence, qui le contraint, lui handicapé visuel, à devoir se rendre trois fois par jour au commissariat, situé à cinq kilomètres de chez lui : à 8h, à 15h et à 19h. Pour s’y rendre, David doit prendre plusieurs bus différents pour espérer marcher le moins possible. Un retard, et c’est la volée de bois vert de la part des fonctionnaires de police. Qu’il refuse de pointer au commissariat et David écopera de six mois d’emprisonnement.

David, symbole d’un acharnement contre les musulmans
David, victime de l’agenda politicien de Manuel Valls, est le symbole de l’acharnement d’un Premier ministre contre des femmes, des hommes, des enfants qui ont le seul tort d’être musulmans. L’avenir nous dira s’il demeure des forces vives en France pour mener l’enquête sur ces 1 233 perquisitions aussi soudaines qu’opportunistes, en tout ou partie. D’ici là, les socialistes auront bien du mal à réparer les dégâts causés par celui qu’ils couvrent depuis dix jours d’un silence indigne.

Source : al-kanz.org









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top