News

Un évènement d'une grande portée s'est déroulé à Laayoune le 07 novembre 2015 en soirée et ce, devant les murs du siège de la MINURSO.

En effet, alors que plus de 30 000 sahraouis marocains venus des quatre coins des provinces sahariennes pour clamer leur marocanité et signifier l'échec de la MINURSO au Sahara marocain et donc l'opportunité de sa présence sur le sol national, le Roi Mohammed VI, comme il a l'habitude de le faire dans les différentes villes et provinces du Royaume qu'il visite, circulait en voiture dans les rues et avenues de Laayoune, avant de se retrouver, fortuitement, face à cette manifestation.

Grand moment de communion du Roi avec son peuple ! Reconnu par les manifestants, ceux-ci se sont rapprochés du Souverain en scandant des vivats et en réaffirmant leur attachement indéfectible à la marocanité du Sahara.

La présence fortuite du Souverain marocain sur les lieux de cette manifestation populaire spontanée et pacifique s'est répandue comme une traînée de poudre dans la ville, provoquant un gigantesque déplacement de la population pour acclamer son Roi.

Ce bain de foule du Royal a très certainement surpris les membres de la MINURSO, devenus indésirables aux yeux de la population saharienne qui constate que cette mission onusienne n'a dorénavant plus rien à faire chez elle.

Il ne reste plus qu'à la MINURSO à plier bagages pour se rendre en urgence à Tindouf pour y mettre en place une opération humanitaire de rapatriement des sahraouis marocains séquestrés dans les camps de la honte par les autorités algériennes et leurs affidés du polisario.
N'est-ce pas là un référendum dans toute sa splendeur ?
Pour seule et unique réponse, j'invite les lecteurs à visionner la vidéo qui a été mise en ligne par le site ibnlamalif.canalblog.com sous le titre "En ballade privée à Laayoune, Mohammed VI prend.....". Ce reportage se passe de tout commentaire. Oui ! Le Sahara est marocain et les habitants de cette région sont marocains. N'en déplaise à ceux qui prétendent le contraire.


Farid Mnebhi




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top