News

Le doute n'est plus permis, l’État espagnol vient de reconnaître officiellement que le polisario est bien et bel un groupe terroriste. Ce groupe est, comme on le sait, à la solde des autorités algériennes et ce, depuis 40 ans pour déstabiliser le Maroc et la région, en proie à une menace sécuritaire prégnante portée par les radicaux d'Aqmi, de Daech et de Boko Haram.

En effet, une cérémonie de souvenir et d'hommage aux victimes du terrorisme polisarien a été organisée par le Ministère espagnol de l'intérieur. le 06 novembre 2015 à Madrid. sous la présidence effective du Ministre de l'Intérieur, Jorge Fernandez Diaz.

Pour rappel, durant les années 1970 -1980, dans la zone située entre les provinces sahariennes marocaines et les Iles Canaries, les terroristes polisariens se sont attaqués à de nombreux bateaux de pêches espagnols, notamment le "Cruz de Mar" et le "Mencey de Abona".

Ces attaques terroristes avaient fait 49 victimes parmi les marins pêcheurs espagnols. Leurs familles ont reçu, ce 06 novembre 2015, des décorations nationales de l’État espagnol, en présence également de la déléguée du gouvernement central aux Iles Canaries, Maria del Carmen Hernandez.

Cette reconnaissance officielle du caractère terroriste du polisario par l’État espagnol ne saurait être complète que s'il interdit toute activité de ce groupe terroriste sur son territoire, notamment en fermant ses représentations et expulsant ses membres vers l'Algérie, leur terre d'adoption.

Les autres pays européens, notamment la France, devraient adopter la même attitude et responsabilité que l'Espagne envers ces terroristes polisariens ; un groupe terroriste créé, hébergé et financé par l’Algérie depuis 1975, pays qui bloque toute solution du conflit artificiel autour du Sahara Marocain et tous les efforts d’intégration économique et sécuritaire régionale.

Farid Mnebhi


















0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top