News

Le Maroc s’apprête à inaugurer « Noor », la plus grande centrale solaire au monde, qui doit permettre au royaume d’accéder à l’indépendance énergétique. 

Installé aux portes du désert, le chantier a coûté 6 milliards et demi d’euros. TF1 a réalisé un reportage sur ce site exceptionnel qui selon eux fait la taille de la ville de Rabat. Il faut donc environ 1 h en voiture pour faire le tour de tout le site. 

C’est le roi Mohammed VI qui inaugurera la plus grande centrale solaire au monde et ce dans un mois. Grâce aux énergies renouvelables, le Maroc pourra d’ici cinq ans répondre à 40% des besoins du pays et servira pas moins de 700.000 foyers.


Mais alors même que la première phase du projet tire à sa fin, le Maroc lorgne déjà ses ambitions internationales. «Nous sommes déjà impliqués dans des plans de lignes de transport à haute tension pour couvrir, dans un premier temps, le sud du Maroc et la Mauritanie», a expliqué Ahmed Baroudi, le directeur de la Société d'Investissements Energétiques (SEIM), la firme nationale d'investissement dans les énergies renouvelables. Cependant, il explique au quotidien que l'impact final du projet pourrait être beaucoup plus large, «même aussi loin que le Moyen-Orient».

Dans l'intervalle, le Maroc se concentre sur l'utilisation de l'énergie solaire pour être autosuffisant en ressources. Cela pourrait inclure, un jour, le dessalement de l'eau, dans un pays qui est de plus en plus touché par la sécheresse. «Nous sommes à l’avant-garde de l'énergie solaire», a-t-il ajouté.









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top