News

Selon un communiqué de la FAF, relayé par l’APS, l’attaquant du Real Madrid Karim Benzema a été autorisé « à titre exceptionnel » à porter les couleurs algériennes durant les prochains mois. 

Plus tôt dans la journée, la fédération française avait annoncé que Karim Benzema n’est pas sélectionnable en Équipe de France le temps de l’enquête dans l’affaire dite « sextape », respectant ainsi le principe de présomption de culpabilité.

Ayant eu écho de cette décision, Mohamed Raouraoua a décidé de faire jouer ses réseaux au sein de la FIFA, et a ainsi pu bénéficier de cette autorisation. Cette dérogation prendra fin si Benzema est innocenté par la justice française, ainsi il pourra ne pas porter le maillot des fennecs. À l’inverse, si Karim Benzema est reconnu coupable de chantage sur son coéquipier Mathieu Valbuena, il jouera pour l’Algérie.

Christian Gourcuff s’est montré satisfait de cette décision, selon lui « un joli pied de nez aux gawri qui nous ont volé Fekir ». Il voit là une solution supplémentaire sur le front de l’attaque, et « un soutien de poids pour Slimani ».

Même son de cloche du côté du capitaine Carl Medjani, né lui aussi à Lyon et qui connaît bien la famille Benzema, « des gens respectables, wlid familia ». Lui aussi se montre très critique envers le football français en général, et ajoute que ce genre de mésaventures ne seraient pas arrivées à Karim s’il avait choisi de jouer pour l’Algérie, car « aucun joueur de l’EN ne risquerait de publier une sextape, à part Ghezzal peut-être ».

Source



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top