News

Le pape François inaugure, mardi à Rome, une «année sainte» consacrée à la «miséricorde» qui va voir des millions de catholiques se mettre en pèlerinage.

Cette Année sainte, 15 ans après le jubilé de l'an 2000 du pape Jean Paul II, est une Année sainte "extraordinaire", contrairement aux "ordinaires" qui ont lieu en principe tous les 25 ans. Ce jubilé a été fortement voulu par le Pape François, pour souligner l'importance de la "miséricorde" de Dieu, mot clé de son pontificat. Moment important pour 1,2 milliard de catholiques, il durera jusqu'au 20 novembre prochain.
Le pape François a ouvert la Porte sainte de la basilique Saint-Pierre, et lancé ainsi "le jubilé de la miséricorde", exhortant les catholiques de ne pas refermer "la porte que le concile Vatican II avait ouvert vers le monde".
"Ouvrez-moi les portes de la justice". Comme de coutume, le souverain pontif a déclamé la formule qui, depuis 700 ans, inaugure tous les jubilés, avec tout de même cette fois-ci une légère "innovation" : la maxime a été prononcé en italien, "Apritemi le porte della giustizia", le pape François délaissant pour l’occasion le latin.
[La miséricorde est une bonté qui incite à l'indulgence et au pardon envers une personne coupable d'une faute et qui s'en repent.] Wikipedia
François écrit: «La miséricorde de Dieu n'est pas une idée abstraite, mais une réalité concrète à travers laquelle il révèle son amour comme celui d'un père et d'une mère qui se laissent émouvoir au plus profond d'eux mêmes par leur fils. Il est juste de parler d'un amour “viscéral”. Il vient du cœur comme un sentiment profond, naturel, fait de tendresse et de compassion, d'indulgence et de pardon.» Il ajoute: «Tout en Dieu parle de miséricorde. Rien en lui ne manque de compassion.» Conséquence: «Nous sommes invités à vivre de miséricorde parce qu'il nous a d'abord été fait miséricorde.» Et conclut: «Le temps est venu pour l'Église de retrouver la joyeuse annonce du pardon. Il est temps de revenir à l'essentiel pour se charger des faiblesses et des difficultés de nos frères. Le pardon est une force qui ressuscite en vie nouvelle et donne le courage pour regarder l'avenir avec espérance.»

"À tout péché miséricorde"






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top