News

Biens publics et privés saccagés, agents d’autorité humiliés et blessés, la violence dans les stades est plus que jamais au cœur des débats.

Face à ce phénomène alarmant, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Lahcen Sekkouri, veut adopter une approche globale et participative, non seulement sécuritaire, impliquant toutes les parties concernées. Il a par ailleurs, catégoriquement rejeté l'idée de la fermeture du complexe Mohammed V, haut lieu de l’hooliganisme.

Pour le ministre de la Jeunesse et des Sports :
« Cette approche devrait comprendre la réforme du système de l’éducation et la qualification des professeurs de l’éducation physique, des entraineurs, et des arbitres afin qu’ils prennent en compte l’importance de la sensibilisation sur les valeurs sportives et de la citoyenneté, et ce tout en impliquant le ministère de la Jeunesse et des Sports, les universités sportives, les médias, la société civile, l’école et les organes chargés de la sécurité ».
Toujours selon le ministre, il faut également introduire une réforme dans l’enseignement comme les valeurs du sport et de la citoyenneté au niveau des universités, des ligues, des équipes, des centres de formation et des établissements de l’enseignement, ajoutant :
« Il faut penser à une forme associative appropriée pour les groupes de supporters à même de permettre de connaitre les personnes et de suivre leurs activités ».
Arlette Colin









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top