News

C’est un retour au projet initial pour la chaîne de télévision marocaine Medi1 Tv. En 2016, elle redevient une chaîne d'information et de débats, selon une déclaration de son président directeur général, Abbas Azzouzi.
« Depuis les événements du Printemps arabe, plusieurs chaînes d’information qui avaient pignon sur rue ont perdu de leur superbe. Les téléspectateurs marocains, maghrébins et africains ne s’y retrouvent plus », explique Abbas Azzouzi, rappelant que Medi 1 Tv est un média international. 
La chaîne compte d’ailleurs ouvrir des bureaux en Tunisie, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Cameroun et au Gabon, mais aussi dans les capitales européennes, notamment Paris, Madrid et Milan. Le personnel sera renforcé par le recrutement de 60 journalistes supplémentaires.

Côté contenus, Medi1 Tv cesse d’être une chaîne généraliste pour se consacrer aux news. Sa grille proposera de l’information en continu entre 8h et 18h. Le reste de l’antenne sera meublé par des magazines et des émissions de débat. La chaîne new look visera principalement les téléspectateurs de 25-35 ans.

Depuis 2014, Medi 1 Tv est devenue une chaîne 100% privée, la majorité du capital étant détenue par 2 sociétés émiraties spécialisées dans le secteur des médias, à savoir Nekst Investments et Steed Medias.

Pourtant, lorsqu’elle a été lancée en décembre 2006, la chaîne de télévision, qui s’appellait alors Medi1 Sat, est un projet du gouvernement marocain et d’investisseurs français. L’idée est de promouvoir les cultures francophone et maghrébine dans la région de l’Afrique du Nord et dans le Bassin méditerranéen. Le capital de départ est de 15 millions d’euros. En 2008, les parts françaises sont rachetées par la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), société publique marocaine.

Ensuite, il y a eu la traversée du désert, la chaîne de télévision Medi1 Tv croulant sous le poids des dettes. En 2014, les sociétés d’investissements émiraties sont arrivées avec près de 800 millions de dirhams, soit environ 73,9 millions d’euros.

Source



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top