News

Le Maroc a exprimé sa préoccupation et « craint que les débordements en cours ne prennent une dimension ingérable dans les jours qui suivent », indique un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération, rendu public dimanche.

Le communiqué marocain fait allusion aux « mouvements de foule en Arabie saoudite et en Iran ». Un consulat et l'ambassade saoudienne en Iran ont été incendiés par la foule. Dans les provinces orientales de l'Arabie, des manifestations pro chiites sont organisées.

Voici le texte du communiqué marocain :
"Suite aux mouvements de foule en Arabie Saoudite et en République Islamique d'Iran, consécutifs à l'exécution d'un leader chiite et d'autres individus jugés pour des actes terroristes et d'atteinte à la sécurité de l'Etat, le Royaume du Maroc suit avec beaucoup d'attention l'évolution de la situation et craint que les débordements en cours ne prennent une dimension ingérable dans les heures et les jours qui suivent", indique dimanche le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.
"Le Maroc compte sur la sagesse des responsables saoudiens et iraniens, afin d'éviter que la situation actuelle ne s'étende à d'autres pays de la région, déjà confrontés à de nombreux défis et à des éléments de fragilité multiples", souligne le ministère dans un communiqué.
Samedi matin, l'Arabie saoudite a exécuté 47 individus accusés de terrorisme, dont le leader chiite Nimr Al Nimr.

Source


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top