News

Après 20 jours de captivité, l'humanitaire Moussa Ibn Yacoub a été rendu à la liberté. Plusieurs fois repoussé, le délibéré de la cour bangladaise qui statuait sur son sort a finalement pris sa décision. 

L'ONG humanitaire Barakacity a annoncé sur sa page Facebook, la libération de Moussa, un de leurs employés qui avait été incarcéré dans un centre de détention au Bangladesh. 

Selon Barakacity, les autorités Bangladaises lui reprochaient d'être venu en aide aux Rohingyas et ce, de manière non officielle. Une mobilisation avait été lancée sur les réseaux sociaux dès l’annonce de sa détention avec une pétition demandant sa libération qui avait recueilli plus de 400 000 signatures.

Militant de longue date originaire de Seine-Saint-Denis, l'humanitaire de 28 ans se trouvait au Bangladesh pour soutenir la minorité musulmane des Rohingyas, persécutée dans la Birmanie voisine.









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top