News

Linky est la nouvelle génération de compteurs d’électricité, les pouvoirs publics français ont décidé de généraliser ces compteurs sur l’ensemble du territoire : d’ici 2021, 35 millions de compteurs devraient être remplacés.

Le compteur Linky, de par sa toxicité vibratoire va contribuer à achever le grand cycle d'abrutissement et de destruction de personnes ultra-sensibles. Le principe est simple, les nanoparticules métalliques (injectées entre autres par les vaccins) vont se comporter comme de véritables micro-antennes qui vont capter en permanence les fréquences des Linky créant une bouillie vibratoire dans le cerveau, génératrice de tumeurs et autres maladies comme l'autisme (par destruction du Cerveau Vibratoire Quantique® d'abord, puis Neuronal -biologique...). En bout de cette enchaînement morbide, il conduit pour les plus sensibles à l'AVC, à l'infarctus, et au cancer ...

La technologie CPL utilise les fils électriques classiques qui fournissent le courant. Dans le cas du compteur Linky, elle y transmet les données par radiofréquences de 75 kilohertz. Or les câbles électriques classiques ont été conçus pour le 50 hertz du courant électrique, pas pour les champs électromagnétiques des radiofréquences. L’inquiétude est donc légitime, d’autant que le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les ondes des radiofréquences dans la catégorie « cancérogène possible », ce qui n’a rien d’anodin.

Reste que l’exposition domestique aux ondes vient avant tout des téléphones portables, du Wi-Fi, puis de la technologie CPL qui est d’ailleurs déjà très répandue, tant pour la domotique que pour assurer la connexion à Internet.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top