News

Intervenant, le 27 janvier 2016, lors de la cérémonie commémorative du 71ème anniversaire de libération du camp nazi d'Auschwitz-Birkenau, le Président américain a salué le rôle central du Maroc dans la protection des minorités religieuses, avait certainement à l'esprit la réaction protectrice, noble et courageuse, de Feu Sa Majesté Mohammed V en faveur des juifs et son refus d'appliquer les lois de Vichy et ce, alors que le Maroc était sous protectorat français.

Le Président Obama a souligné dans son intervention le rôle avant-gardiste du Maroc en matière de lutte contre les extrémismes religieux et loué à cet effet l'organisation, du 25 au 28 janvier 2016, à Marrakech, de la conférence sur "Les droits des minorités religieuses en terre d'Islam".

Cette Conférence, placée sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, a vu la participation de nombreuses personnalités, dont des ministres, oulémas, chercheurs, représentants des religions concernés par la question relative au statut des minorités en terre d'Islam ainsi que des organisations internationales et a été couronnée par la Déclaration de Marrakech.

Il est à rappeler que le Maroc a toujours refusé que des minorités religieuses soient privées de l'un des leurs droits, comme il n'a jamais accepté qu'un déni de droit soit commis au nom de l'Islam à l'encontre d'un musulman. Inutile de souligner que les marocains musulmans ont toujours vécu en parfaite symbiose avec les adeptes des autres religions. 

Farid Mnebhi




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top