News

Un mur de 5 mètres de long pour contenir les immigrants irréguliers, c'est le projet de construction entamé par les autorités marocaines le long de la frontière terrestre avec Ceuta, rapporte l'agence EFE citant des sources policières.

Construit sur le périmètre de la frontière terrestre maroco-espagnole, le nouveau mur entre dans l'arsenal permettant de contrer les tentatives des migrants subsahariens pour pénétrer dans l’enclave. Il est destiné à décourager l'entrée de ces migrants et les empêcher d'accéder à la zone maritime. En plus de ce mur, le Maroc a entrepris d'accroître les effectifs des agents de la gendarmerie dans la zone et l'installation de plusieurs tentes en prévision de nouvelles tentatives, souligne la même source.

Cachés dans les forêts environnantes, les migrants subsahariens se réunissent en groupes en attendant de pouvoir atteindre la montagne surplombant Ceuta et de là tenter des assauts sur la frontière grillagée côté espagnol. Mais ils sont souvent arrêtés par les agents marocains aux frontières. La dernière tentative s'est produite le 4 janvier dernier quand un groupe de 250 migrants subsahariens ont été contenus par les forces de l'ordre marocaines. Mais dans un précédent assaut le 25 décembre dernier, un groupe de 185 migrants a réussi à atteindre Ceuta. 





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top