News

Il y a deux ans Hervé Renard était ferme sur la question d’occuper le poste de sélectionneur de l’équipe nationale de football. C’était un niet total qu’il était impossible de penser que l’ancien coach de la Zambie, dirigerait un jours les Aigles de l’Atlas. Voici l’entretien qui a été publié le 14 Février 2014 dans le site lecompetiteur.net.


Annoncé dans un premier temps futur sélectionneur du Maroc, avant que la piste ne se refroidisse quelque peu, Hervé Renard a animé les débats cette semaine. Le technicien français de 45 ans, joint au téléphone ce matin, s’est confié à ses amis algériens. Connu pour son franc parler, il n’a pas affiché la même retenue que face à la presse française.

Avant Renard, Maradona
L’actuel entraîneur de Sochaux n’a pas mâché ses mots, en déclarant que cette rumeur était totalement infondée, et qu’il n’avait été nullement approché par la fédération marocaine. Selon lui, un soi-disant agent du nom de Youssef Haijoub (l’homme qui avait promis Maradona à Montpellier) s’est présenté à la FRMF en tant qu’agent représentant Hervé Renard, sans que ce dernier en soit informé.

Renard fustige la FRMF
Nous lui avons alors demandé s’il était possible de voir malgré tout Renard à la tête de la sélection marocaine. Réponse sans équivoque : « Vous êtes fous ? Moi sélectionneur du Maroc ? Plutôt mourir ! ». Passé par l’USM Alger, Renard n’oublie pas d’où il vient : « Sans l’USMA, je n’en serais pas ici aujourd’hui. Certes, nous vivons une saison difficile avec Sochaux, mais j’y crois encore. Cette première expérience en Ligue 1 est très enrichissante pour moi. Oui, la Zambie a beaucoup compté pour moi, mais je le répète, c’est à l’USMA que j’ai pris du galon. Et à cause de ça, je ne peux pas trahir mes amis algériens ». Renard termine par une pique envers la fédération marocaine : « Quand vous voyez une équipe qui n’a pas de sélectionneur depuis 1 an … vous avez direct une idée sur le sérieux de la fédération ».

Sélectionneur de l’Algérie ?
Pour clore la conversation, nous lui avons posé une petite question fantaisiste : Hervé Renard sélectionneur des Verts après la Coupe du Monde ? « Il y a un coach déjà en place, un très bon coach même, en la personne de Vahid. Rien ne dit qu’il ne restera pas après la Coupe du Monde. Mais si la FAF me contacte, est-ce que je signe ? Bien sûr, des deux mains même ! ».

Source









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top