News

Les relations entre le Maroc et l’Union Européenne ne sont plus au beau fixe ! Le Maroc vient de suspendre toutes relations bilatérales avec les institutions de l’Union après la décision de la Cour de justice de l'UE (CJUE) d'annuler l'accord commercial sur les produits agricoles conclu en 2012 avec le royaume chérifien.

L'annonce a été faite lors du conseil de gouvernement, après une rencontre entre Abdelilah Benkirane et l'ambassadeur de l'UE au Maroc, Rupert Joy. « Nous sommes désolés d'avoir été contraints à suspendre toute relation avec l'Union européenne jusqu'à ce que soient éclaircies les raisons qui ont motivé ces intérêts juridiques », a annoncé le chef du gouvernement en ouverture du Conseil du gouvernement.

Pour le chef du gouvernement marocain, cette relation ne pourra être reprise que si « le Maroc a les garanties qu'il sera l'allié principal de l'UE au niveau des décisions judiciaires qui concernent la région », soulignant que cette démarche entreprise par le Maroc intervient « afin d'attirer l'attention de l'Union européenne uniquement ». Concernant la suspension de l'accord, Benkirane juge « dangereuse » cette décision, appelant l'UE à faire marche arrière lors de la prochaine phase du jugement.

Le gouvernement, à travers son porte-parole, a également « exprimé sa déception concernant l'absence de transparence dans la gestion de cette question par certains services de l'Union européenne ». Le Maroc refuse d'être « réduit à des procédures législatives » et « balancé entre les différents services de l'Union européenne » et appelle l'UE à « réagir de manière positive et responsable lors de la prochaine phase de la procédure législative en cours ».

Le communiqué du ministère de la Communication rappelle que « tout contact avec un établissement européen sera suspendu, à l'exception des échanges au sujet du recours relatif à l'accord agricole ».

Selon une source diplomatique européenne contactée par le HuffPost Maroc, c'est « l'incompréhension », notamment par rapport au timing, dans la mesure où « le conseil de l'Union européenne a voté à l'unanimité et déposé un appel à la décision de la Cour européenne de justice annulant l'accord agricole avec le Maroc. Nous étions dans une phase de normalisation et nous faisions en sorte que le jugement du tribunal ne porte pas atteinte à la coopération entre les deux parties ».

Le 10 décembre, la justice européenne avait annulé l'accord commercial portant sur des produits agricoles entre le royaume et l'Union européenne. Le Maroc, par la voix du ministère des Affaires étrangères, avait alors exprimé « son étonnement au regard de cette décision concernant un protocole, qui comme tous les accords bilatéraux signés, est conforme à la légalité internationale », et exhorté l’UE à prendre « les mesures appropriées en vue de trouver une issue définitive à cette procédure ». L'UE a fait appel mardi 23 février de la décision de la cour de justice européenne.

Arlette Colin
Source : Huffpost Maroc







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top