News

Le Maroc organise la 5e édition du salon de l'Aéronautique et du Spatial "International Marrakech Airshow 2016" (IMAS 2016), qui se tient du 27 au 30 avril à Marrakech (sud du Maroc). Plus de 150 exposants, 50 délégations et 30.000 visiteurs sont attendus à cette manifestation, désormais rendez-vous mondial des industriels de l'aéronautique et du spatial.

Créé en 2008, l'International Marrakech Air Show est le premier et unique salon dédié à l'industrie aéronautique et spatiale sur le continent africain. Cette 5ème édition, réunit l'ensemble des acteurs économiques mondiaux du secteur. Plate-forme d'opportunités d'affaires par excellence, Marrakech est le hub de convergence des opérateurs de la filière.

Trois jours de rendez-vous d'affaires pour mettre en contact les professionnels avec les donneurs d'ordres et les décideurs. Des expositions statiques, chalets, stands, pavillons nationaux et un show aérien de haute volée marquent cette nouvelle édition.


Lors d'une conférence de presse tenue lundi à Casablanca pour la présentation de la 5ème édition de ce Salon international, le ministre marocain de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l’Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a fait savoir que cet événement permet de se pencher sur le rôle des universités dans la formation des jeunes aux métiers de l'aéronautique.

Cet événement continental permet également d'aborder les grandes orientations du développement de l'aéronautique pour les années à venir, la formation, la défense et la sécurité. Cet événement constitue également une occasion idoine pour accentuer le développement de la filière de la construction aéronautique et favoriser le partage des expériences entre les opérateurs de ce secteur, qui connaît actuellement une croissance soutenue et durable et offre de nombreuses opportunités d'emploi dans les filières hautement spécialisées, a-t-il dit.

Le hub de Casablanca est devenu une plaque tournante du trafic aérien entre le continent africain et les autres continents, notant que l'aéroport Mohammed V de Casablanca est devenu le premier hub africain et le 2è après l'aéroport de Paris Charles De Gaulle pour le déplacement des Africains entre le continent et le reste du monde.

De son côté, le président du Groupement des Industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), Hamid Benbrahim El Andaloussi, a indiqué que le Maroc constitue aujourd'hui une référence au niveau régional en matière d'industrie aéronautique, grâce notamment au plan d'accélération industrielle 2014-2020 et aux différents écosystèmes aéronautiques qui on été mis en place.

En moins d'une quinzaine d'années, le Maroc a pu édifier une base aéronautique de qualité, diversifiée et compétitive. Le secteur connaît un essor considérable et un dynamisme qui n'est plus à démontrer. Des métiers nouveaux et à forte valeur ajoutée se sont développés. Ils couvrent des filières variées dont le câblage, la mécanique, la chaudronnerie, le composite et l'assemblage mécanique.

Des majors mondiaux à l'exemple de Boeing, Safran, Bombardier ou encore Stelia ont opté pour la destination Maroc. Des acteurs de référence tels que Mécachrome, Le Piston Français, LISI, Daher... ont aussi fait le choix du Maroc. Ces implantations sont la parfaite illustration de l'émergence d'un secteur qui ne fait que gagner en performance et en compétitivité. Leur présence à l'IMAS 2016 est un gage de confiance de ces grands constructeurs, quant aux opportunités d'affaires que procure le Maroc et sa capacité à s'ériger en pôle régional aéronautique incontournable.

Tous ces avionneurs voient, en effet, le Maroc comme la porte d'entrée pour le très prometteur marché africain, pour l'aviation civile, militaire et l'aviation d'affaires. Le secteur compte actuellement plus de 100 entreprises installées en seulement 12 ans. Celles-ci emploient près de 11.000 jeunes et ont réalisé en 2014, environ un milliard de dollars, soit 4,5% des exportations du Maroc contre 1% il y a dix ans. 





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top