News

Pas moins de 6 milliards de dollars ont été transférés, en 2015, par ces marocains qui résident à l’étranger, indique le Secrétaire général du ministère chargé des MRE et des Affaires de la Migration.

Selon ce dernier, cité par l’agence Xinhua (chine), ces ressources, en hausse régulière, représentent 7% du PIB du royaume et constituent la troisième source de devise après le secteur touristique et les ventes de phosphate.

Ce résultat est le fruit des « politiques gouvernementales ??? » vis-à-vis de la diaspora marocaine visant à consolider leur attachement à leur pays et à préserver leur identité marocaine selon le ministère.

A noter que les deux tiers des « 5 millions de marocains recensés » (Estimations) à l’étranger vivent en Europe, selon des chiffres officiels !
« Sont-ils seulement une vache à lait qui doit se taire et se laisser traire ? ». La question a son importance pour les cinq millions de Marocains expatriés. Ils en veulent aux gouvernements passés et présent qui les ont exclus de la participation à la vie politique de leur pays. Ils en veulent au gouvernement Benkirane en particulier !
MRE et moi, et moi, et moi
Cinq millions de MRE
Et moi, et moi, et moi
Tout le long de ma vie, mine de rien
Avec mon mal de mer et mon statut galérien
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Six milliards de dollars
Et moi, et moi, et moi
Ma devise compte pour du beur
Mes transferts font de moi un bohémien
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Des millions de forçats
Et moi, et moi, et moi
Qui travaillent comme mécaniciens
Dans les usines à y perdre la vie
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Quelques quarante ministres
Et moi, et moi, et moi
Avec leurs indifférences et manies
Fonctionnant dans leur cocon déloyal
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Quelques quatre cent députés
Et moi, et moi, et moi
Flânant pendant que je transfère
Alors que ma participation est occultée
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Trois mille perquisitions où je vis
Et moi, et moi, et moi
J’ai peur pour ma vie
Et tout le monde m’a laissé tomber
J'y pense et puis j'oublie
C'est la vie, c'est la vie

Cinq générations sont passées
Et moi, et moi, et moi
Je commence à tomber dans l’oubli
Adieu ma patrie bien aimée
A cause de toi, je deviens amnésique
C'est la fin pour la vie

HS




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top