News

Les termes “racisme ordinaire” et “lourdeur” résument très bien l’ambiance qui régnait sur le plateau de l’émission Nouvelle Star lorsqu’un jeune homme sud-coréen s’est présenté face aux jurés.

Le garçon prononce ses premiers mots dans sa langue natale (sûrement une injonction donnée par la production) avant de donner son nom : Dukhwan. “On t’appellera Luc“, plaisante Joey Starr, nouveau venu dans le casting de la Nouvelle Star. Le garçon de 19 ans né près de Séoul, en Corée du Sud, est venu étudier en France. Pays pour lequel il confie sa passion.

André Manoukian, membre de longue date de l’émission, lui demande s’il compte chanter un morceau de K-pop. Ah, préjugé, quand tu nous tiens. Élodie Frégé en rajoute une couche après la performance de Dukhwan avec une blague bien lourde et bien dédaigneuse : “Je ne sais pas si c’est la cuisine française qui te reste dans la gorge mais ça sonne très très bizarre, quand même.” Mouais.

Au montage, la production se lâche en décidant d’insérer la chanson de Psy “Gangnam Style” dans la séquence. Peut-on faire plus cliché ? Pas vraiment.

Joey Starr a néanmoins la “décence” de prévenir Dukhwan que son passage à la télévision risque de lui paraître désagréable : “Vous allez passer à la télé, pour de vrai, mais pas comme vous le pensez.” On zappera vite fait la prochaine fois.




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top