News

Des vidéos sont en train de faire le tour du web. Elles montrent un lycéen à terre, maîtrisé par des policiers. L'un d'eux lui ordonne de se relever, puis lui assène un violent coup de poing. La vidéo ci-dessus montre la scène sous plusieurs angles.

L'agression a eu lieu devant le lycée Henri-Bergson, dans le XIXe arrondissement de Paris, en marge des manifestations étudiantes de ce jeudi 24 mars organisées dans toute la France pour demander le retrait de la loi El Khomri sur la réforme du Code du travail. Des lycéens avaient mis en place un blocus pour éviter les entrées et sorties aux abords de l'établissement.

Pour l'heure, il n y a aucun élément de contexte sur cet incident choquant. Les vidéos qui circulent ne montrent rien de ce qui a pu se dérouler avant l'interpellation du jeune garçon.


La police des polices saisie
On ignore également l'état de santé du lycéen. Sur l'une des nombreuses vidéos, il semble cracher du sang. L'incident est suffisamment grave en tout cas pour le l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, ouvre immédiatement une enquête. Selon l'Unef, cette interpellation faisait suite à des jets d’œufs projetés par les adolescents en direction des policiers.

"L'IGPN est saisie et c'est normal. Le fonctionnaire qui a fait ce geste devra répondre mais il faudra connaître le contexte global car même si ça peut ne pas excuser, ça peut expliquer le geste", a expliqué le porte-parole de Unite SGP Police FO.

La ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem regrette quant à elle une "violence choquante sur un lycéen". "D’où qu’elles viennent, les violences sont inadmissibles", a-t-elle réagi sur son compte Twitter.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top