News

Un protocole d'accord pour la construction à Rabat d'un shopping Mall dans le cadre du projet "Wessal Bouregreg", a été signé entre Wessal Capital et le groupe Aksal. La réalisation de ce projet se fera à travers la création d'une joint-venture dont le capital sera détenu conjointement par Wessal Capital et le groupe Aksal.

Le futur Mall de Rabat, qui sera édifié sur une superficie globale de près de 6 hectares, a pour ambition de dynamiser le secteur commercial dans la capitale. Il permettra également la création de plus de 3.000 emplois. Il abritera plus de deux cents enseignes prestigieuses du commerce et de la restauration et comprendra également des équipements de loisirs, dont un complexe cinématographique qui viendra enrichir l'offre culturelle majeure du projet Bouregreg constituée d'un grand théâtre, d'une bibliothèque nationale ainsi que d'un musée d'archéologie et des sciences de la terre et d'une maison de la culture.

Le projet intègrera également un hôtel de signature internationale, directement connecté au Mall à l'instar des grands centres commerciaux internationaux positionnés dans le tourisme de shopping. Selon les investisseurs, le Mall de Rabat entend se positionner comme un point de repère au sein du projet global ''Wessal Bouregreg", à l'instar de Morocco Mall.

Le futur Mall de Rabat est conçu par l'architecte du Morocco Mall David Padoa. "Son design reflétera la richesse du patrimoine architectural et historique de la ville de Rabat, tout en s'inspirant du Grand Théâtre pensé par Zara Hadid. La promenade « shopping » sera insérée dans un écrin de verdure et de végétation respectueux de l'environnement. Son caractère ouvert et semi-couvert est un parti pris en faveur de l'environnement grâce à une consommation énergétique optimisée", affirme le groupe Aksal.

Composante du mégaprojet ''Wessal Bouregreg'' dont le lancement a été présidé en mai 2014 par SM le roi, le Mall de Rabat vise le positionnement de "Rabat, ville lumière, capitale marocaine de la culture". Le projet "Wessal Bouregreg" porte sur l'aménagement de la séquence II de la vallée du Bouregreg, qui regroupe sur une superficie d'environ 110 hectares, des infrastructures culturelles, des activités ludiques, un programme résidentiel, hôtelier et tertiaire ainsi qu'un port de plaisance, pour un investissement global de 8,7 milliards de DHS.

Source 







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top