News

Les prochaines élections législatives prévues en octobre prochain au Maroc verront la défaite des islamistes du Parti de la Justice et du Développement (PJD), prédit un cercle de réflexion qatari.

« Les prochaines élections législatives donneront lieu à un combat politique ouvert, où les débats autour des programmes économiques seront néanmoins absents », explique le centre arabe de recherches et d’études politiques, prévoyant une bataille entre le PJD et le Parti Authenticité et Modernité (PAM) d’Ilyass Omari.

Pour les autres partis de la scène politique marocaine, leur but est de garantir une représentativité au sein du prochain gouvernement en s’alliant avec le parti arrivé en première position.

Le cercle de réflexion prévoit une défaite du parti islamiste et la formation d’un gouvernement de coalition, précisant que cette victoire est due « aux récents changements que connait la scène politique, en particulier, le repositionnement d’un grand et influent parti, l’Istiqlal, qui a bousculé les cartes du positionnement de l’opposition traditionnelle qui comptait le PAM, l’Istiqlal et l’USFP ».

Un deuxième scénario a été imaginé par le think tank. Il s’agit de la défaite du PAM qui pourrait gouverner grâce à une alliance avec le RNI et d’autres partis comme les socialistes de l’USFP.

A noter que ce cercle de réflexion est réputé être proche des frères musulmans, rappelle Mme Irma.

Parole de Mme Irma
Voyante professionnelle







0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top