News

Arrivés par trains, autocars ou voitures personnelles de toutes les régions du Maroc, des millions de marocaines et marocains se sont donnés rendez-vous à Rabat pour organiser l'une des marches les plus importantes de l'Histoire du Maroc et ce, en protestation sur les propos déplacés et insultants de Ban Ki Moon et sa visite à Bir Lahlou, localité située au Sahara marocain à l'Est du mur de défense militaire marocain.

Toutes les entrées de Rabat sont bouchonnées, les péages saturés et la marée humaine a pris possession de toutes les artères, boulevards et places de la Capitale.

Dans un ordre plus que parfait, plus de 03 millions de marcheurs, munis du drapeau national, de photographies du Roi Mohammed VI et cartes du Maroc, ont battu les pavés du centre de la Capitale, entonnant en coeur l'hymne national, réitérant le Serment de la Marche Verte et scandant "Ban Ki Moon va t'en, le Sahara n'est pas à toi", "le Sahara est marocain" ou encore "le peuple marocain veut dénoncer les propos de Ban Ki Moon".

Une marche nationale d'une ampleur inégalée à ce jour qui constitue une réponse populaire massive et ferme de tous les marocains, de Tanger à Lagouira, aux tentatives ennemies d'atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté nationale.


Monsieur Ban Ki Moon, après vos propos insultants et votre entrée illégale et clandestine en territoire marocain (Bir Lahlou), vous êtes désormais une personne interdite d'entrée sur le territoire marocain et recherchée par près de 40 millions de Marocains pour vous donner un cours de droit international et vous apprendre ce qu'est un bon comportement civique et moral. 

Farid Mnebhi











0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top