News

La 27ème session du Forum Crans Montana (FCM) a ouvert ses travaux, le 18 mars 2016 à Dakhla, avec la présence de plus d'un millier de participants, dont 850 personnalités étrangères issues de 131 pays et de 27 organisations régionales et internationales. et membres de la presse internationale et nationale.

Lors de la cérémonie d'ouverture, lecture du message du Roi Mohammed VI aux participants a été faite par le Président de la région Dakhla-Oued Ed Dahab.

Dans ce message, le Souverain marocain a d'emblée indiqué aux participants que "le choix renouvelé de la ville de Dakhla pour votre rencontre est plus qu'un symbole. Il marque la renaissance d'une vision du Sahara marocain".

Le Roi du Maroc a également souligné son souhait de voir l'Afrique reprendre ses droits sur l'histoire et la géographie, estimant que le continent "devait désormais s'assumer en partenaire central de la coopération internationale".

Le Chef de l'Etat marocain, tout en mettant l'accent sur l'importance de la coopération Sud-Sud nécessaire au service du développement des Etats et des peuples, a insisté sur l'importance de mener à bien les préparatifs de la COP22 (Conférence Internationale sur le Climat) qui se tiendra à Marrakech en novembre prochain, "durant laquelle l'Afrique devra faire entendre une voix forte, mobilisée et entendue pour répondre aux futurs défis écologistes".

S'agissant de cette 27ème session, elle avait pour thématique "l'Afrique et la Coopération Sud-Sud : une meilleure gouvernance pour un Développement économique et sociale durable".

Ainsi, les participants, venus de 41 pays d'Afrique, 32 pays d'Europe, 35 pays d'Asie et d'Océanie, 23 pays du continent américain et de 27 organismes et institutions internationales, ont débattu sur des sujets variés allant de la sécurité alimentaire, à la sécurité énergétique, de la sécurité humaine à la sécurité environnementale, de l'impact de l'industrie maritime sur l'économie africaine au rôle de la coopération régionale en matière de santé publique.

Les participants, parmi lesquels figuraient Madame Zineb Yahya Jammeh, Première Dame de la République du Gambie, Madame Pearl Kupe, Directrice du Africa Women’s Leadership Programme en Afrique du Sud, Madame Bouthayna Iraqui-Houssaini, Directrice Générale de Locamed (Maroc), Madame Rula Ghani, Première Dame de la République d’Afghanistan, Madame Anna-Marie Vilamovska, Secrétaire en charge de la Science et des soins de santé auprès de la Présidence de la République de Bulgarie, le Révérend Jesse Jackson, Président et Fondateur de Rainbow Push Coalition, Monsieur Ahmed Guni Marafa, Président de l'Assemblée Régionale de l'Etat de Niger au Nigéria accompagné de plusieurs membres l'Assemblée Parlementaire Fédérale, Monsieur Václav Klaus, ancien Président de la République Tchèque, Monsieur Mahmoud Jibril, ancien Premier Ministre de Lybie et Président de l’Alliance des Forces Nationales, Monsieur Mladen Ivanic, Membre de la Présidence de Bosnie-Herzégovine et tant d'autres, ont également débattus sur les défis auxquels est confrontée l’Afrique et les moyens à les surmonter et réaliser les espoirs des populations et ce, à travers la mobilisation des énergies positives et la création des synergies constructives afin de développer, et nourrir des partenariats fructueux et bénéfiques.

Après trois jours de débats fructueux à Dakhla, ville qui rappelle la fabuleuse épopée d'Antoine de Saint Exupéry et de Jean Mermoz qui s'y arrêtèrent pour y faire le plein d'essence ou réparer leur avion du temps de l'Aéropostale, petite bourgade à l'époque constituée de quelques minuscules masures très bien décrites par Saint Exupéry dans son livre 'Le Petit Prince", qui aujourd'hui, rivalise avec les plus grandes villes d'Afrique en raison de son fort développement et de ses infrastructures aux normes internationales comme l'ont pu le constater tous les participants à cette 27ème édition du Forum Crans Montana avant d'embarquer à bord d'un bateau de croisière pour y poursuivre, durant trois jours leurs travaux jusqu'à Casablanca.

Travaux sur lesquels j'y reviendrais.
Farid Mnebhi




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top