News

« Nous avons eu à Argenteuil l’arrivée de vagues d’immigrés qui n’ont pas apporté de mixité et qu’il n’est pas toujours facile à digéré » @GMothron.

Un Tweet éthéré sous le signe de l'amalgame délibéré entre délinquance et immigration ainsi la pensée du maire d’Argenteuil (95) Georges Mothron dénigrant publiquement les argenteuillais.

Désormais, l'immigration est présentée à Argenteuil comme un "problème" responsable des médiocrités de la commune. Le message du Maire de droite (LR) est purement démagogique dans une intention grossière dans sa forme et mensongère sur son fond. Des paroles d'un homme dépassé, reclus dans sa Mairie tentant de récupérer des voix de ceux qui se sentent oubliés, bernés et qui se retrouvent dans les promesses pompeuses des Lepen.

La société française est composée d’hommes et de femmes, de jeunes et de vieux, de blancs, de blacks, de beurs, de roms et d’une multitude de citoyens qui vivent dans ce pays, venus au fil de l'histoire d'Italie, de Pologne ou d'Algérie, et maintenant du Mali, du Sri Lanka ou de Géorgie. Argenteuil ne déroge pas à cette règle puisque l’immigration y date depuis plusieurs siècles.

Les politiques se répandent parfois en propos flirtant avec le racisme, accumulant les amalgames faciles : immigrés /chômeurs disait Le Pen en 1980, immigrés/délinquants reprend Sarkozy en 2012 et maintenant un discours haineux du principal élu de la commune. Il existerait donc à Argenteuil de vrais français de souche et des citoyens de seconde zone, les « immigrés ».

Non, l'immigration n'est pas responsable de tous les problèmes de la commune d’Argenteuil. Oui, il y a des problèmes de la société que vivent tous les citoyens, de toutes origines confondues, inégalités sociales, chômage, logement, accès aux soins …, des maux qui créent du malheur et du mal-être dans les familles de souche comme celles issus de l’immigration.

Il faut que l'immigration cesse d'être délibérément mêlée à des problèmes qui ne la concernent pas, ou pas plus que le reste de la population. Rendre l'autre, l'étranger, l'immigré, responsable de tous les problèmes, ouvertement ou insidieusement est l'ultime recours de ceux qui n'ont pas d'idées.

Georges Mothron sur BFM TV

Réponse de Philippe Doucet Ex-maire d'Argenteuil

Arlette Colin
Wakeupinfo




 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top