News

Un film sur une détenue palestinienne en Israël et un autre sur le mariage homosexuel ont été déprogrammés "sans explications". Source AFP

Un film sur une détenue palestinienne en Israël et un autre sur le mariage homosexuel   devaient être diffusés en mai à Argenteuil (Val-d'Oise) : la mairie Les Républicains les a déprogrammés, rapporte une association qui déplore un « acte de censure ». 

« Il y a huit jours, la directrice du cinéma nous a prévenus qu'elle avait reçu un mail du cabinet du maire ordonnant la déprogrammation des deux films, sans explications », a déclaré mercredi René Beretz, coprésident de l'Association pour la défense du cinéma indépendant (ADCI) d'Argenteuil, joint par l'Agence France-Presse.

La Sociologue et l'Ourson, récit d'un an de débats enflammés à propos du mariage homosexuel mettant en scène la sociologue Irène Théry, devait être diffusé dans le cinéma municipal Le Figuier blanc à partir du 25 mai, pour plusieurs séances suivies d'un débat, à l'initiative de l'ADCI. L'autre film, 3 000 Nuits, raconte l'histoire d'une Palestinienne enceinte détenue dans une prison israélienne. Il était programmé par l'association Argenteuil Solidarité Palestine, dans le cadre du festival Ciné-Palestine organisé à Paris et dans sa banlieue à partir de la fin mai. 

Un « acte de censure inédit »
« C'est une décision politique », estime René Beretz, dont l'association a dénoncé dans un communiqué un « acte de censure inédit » de cette mairie, dirigée par Georges Mothron (Les Républicains), qui « bafoue la liberté d'expression ». Sollicitée pour une réaction, la mairie n'a pas donné suite.

« Trois ans après le vote de la loi (sur le mariage homosexuel, NDLR), le maire d'Argenteuil s'acharne toujours en piétinant la liberté d'expression », a déclaré dans un communiqué Corinne Narassiguin, porte-parole du Parti socialiste. Elle accuse le maire d'avoir utilisé son opposition au mariage homosexuel pour « capter un supposé vote musulman afin d'arracher la mairie au PS en 2014 ».






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top