News

Longtemps caché par la presse française, Edith Piaf a du sang marocain dans les veines par son arrière-grand-père maternel, le marocain Saïd Ben Mohamed.

Edith ne l’a jamais caché. Au contraire, elle a toujours eu un attachement à ses origines marocaines. Souvent présentée à tort comme d'origine kabyle algérienne, elle est en réalité partiellement d'origine marocaine, par son grand-père maternel, Saïd Ben Mohamed né à Essaouira au Maroc

Edith Piaf (née Édith Giovanna Gassion le 19 décembre 1915) est la fille Annetta Maillard (née à Livourne en Italie) qui est la fille d'Emma Saïd Ben Mohamed, fille de Said Ben Mohammed, un acrobate de cirque marocain, né à Mogador (Essaouira/Maroc) en 1827 et mort en 1890 à Montluçon.

En 1948, alors qu’elle est en tournée triomphale à New York, elle vit la grande histoire d’amour de sa vie avec Marcel Cerdan, qui devient champion du monde de boxe des poids moyens le 21 septembre 1948. Le boxeur Marcel Cerdan surnommé « le Bombardier marocain » est né à Sidi Bel Abbès en Algérie et grandi à Casablanca au Maroc.


Le 28 octobre 1949, Cerdan meurt dans un accident d’avion sur le vol Paris-New York. Après le décès de Cerdan, Edith est anéantie par la souffrance morale et par une polyarthrite aiguë, elle prend, pour calmer sa douleur, de fortes doses de morphine. Elle chantera son grand succès, Hymne à l’amour et également Mon Dieu, en sa mémoire.


Édith Piaf meurt le 10 octobre 1963 à Plascassier, un quartier excentré de Grasse, à l’âge de 47 ans, laissant derrière elle des millions de fans partout dans le Monde et des grands succès, comme « la Vie en rose », « Non, je ne regrette rien » …











0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top