News

Alors que toute la presse algérienne aux ordres du Palais d'Al Mouradia ainsi que leurs affidées européennes, africaines et arabes criaient victoire, le Conseil de Sécurité de l'ONU a adopté le 29 avril 2016 la résolution 2285/2016 qui consacre la prééminence du plan d'autonomie au Sahara marocain présenté par le Maroc, le qualifiant de sérieux et de crédible.

De plus, cette résolution salue, de nouveau, les réalisations du Maroc en matière des Droits de l'Homme, notamment à travers le Conseil National des Droits de l'Homme et ses antennes à Laayoune et Dakhla ainsi que l'interaction du Maroc avec les procédures spéciales du Conseil des Droits de l'Homme des Nations-Unies.

Par ailleurs, la résolution proroge d'une année le mandat de la MINURSO, jusqu'au 30 avril 2017 et ne comporte aucun élément coercitif envers le Maroc sur la question du rétablissement de la MINURSO dans sa pleine fonctionnalité.

En outre, l'élément nouveau dans une résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU consacrée au Sahara marocain est la nécessité d'enregistrement des populations des camps de Tindouf ; une demande toujours refusée par les dirigeants algéro-polisariens.

Enfin, la résolution 2285/2016 du Conseil de Sécurité de l'ONU constitue bel et bien un revers cinglant pour les manoeuvres hostiles au Maroc du Secrétaire Général de l'ONU ainsi qu'à la diplomatie algérienne qui cumule échec sur échec sur la scène internationale. 

Farid Mnebhi






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top