News

Fatiha, marchande ambulante de gâteaux et de pain, est décédée le 11 avril après s’être immolée par le feu devant l’administration de l’Intérieur à Kénitra. La tragédie a eu lieu le 9 avril, lorsque les forces de l’ordre lui ont pris toute sa marchandise.

Elle se dirige chez le Caïd pour se plaindre, mais fait face à une violence inouie et à un grand abus de pouvoir. Sans espoir, la commerçante dépouillée décide de s'immoler par le feu. Suite à son acte, elle est immédiatement transportée à l’hôpital de Meknès, où elle ne reçoit aucun traitement.


  










0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top