News

« Le pouvoir et l’impunité rendent les forts audacieux ; le bon droit seul est l’arme des faibles ; et cette arme leur crève ordinairement dans les mains » Jean-Jacques Rousseau.

L’impunité en Afrique, reste un des fléaux qui favorisent le développement des crises sur le continent et éloignent les espoirs de paix. Pourtant, des lois punitives existent ! 


Chakib Khelil, qui est rentré en Algérie le 17 mars dernier après avoir reçu des garanties de l’absence de poursuites judiciaires à son encontre dans l’affaire Sonatrach 2, a été honoré par le cheikh de cette zaouïa (une zaouïa, est un édifice religieux musulman). L’ancien ministre de l’Energie a ainsi reçu, tout comme d’autres élus honorés par la même zaouïa, des cadeaux et des honneurs.
12 août 2013. le procureur général, Belkacem Zeghmati (limogé le 21 septembre dernier), fait une annonce spectaculaire : des mandats d’arrêt internationaux ont été lancés — fin juillet par le juge d’instruction de la 8e chambre du tribunal de Sidi M’hamed (juge également muté en septembre dernier) chargé du dossier Sonatrach 2. Chakib Khelil, son épouse et ses deux enfant, et cinq autres accusés sont officiellement recherchés par la justice algérienne pour «corruption», «trafic d’influence», «abus de fonction», «blanchiment d’argent» et «direction d’une association de malfaiteurs et d’une organisation criminelle transnationale».

lafriqueadulte.com/





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top