News

Pour inciter les touristes chinois à visiter le Maroc, des accords ont été signés entre la Chine et le Maroc déclare le ministre marocain des Affaires Étrangères Salaheddine Mezouar.

À l’occasion de la visite officielle du roi Mohammed VI à Pékin, quinze conventions ont été signées, en plus du « partenariat stratégique » signé entre les deux chefs d’État.

L’un de ces accords, signé par les deux ministres des Affaires étrangères, porte sur l’exemption de certaines catégories de visas et à la simplification réciproque des procédures de délivrance de certaines catégories de visas. Exemption pour les titulaires de « passeport pour affaires publiques » chinois et de « passeport spécial » marocain, entendez : passeports diplomatiques.

Mais surtout « facilitation des procédures de délivrance de visas » pour les touristes chinois se rendant au Maroc et pour les hommes d’affaires marocains et chinois se rendant dans l’autre pays. Si l’on ne sait pas précisément en quoi il sera plus simple d’obtenir un visa pour les touristes chinois, une telle mesure est attendue depuis des années par les professionnels du secteur. En 2014, 100 millions de Chinois ont voyagé dans le monde.

« Pour aller en France, ils peuvent le faire en moins de 48 heures; en Tunisie, les groupes de touristes chinois obtiennent leurs visas à l’aéropor t», expliquait Abderrafih Zouitene, directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), fin 2014. Pour lui, simplifier les procédures est une « condition sine qua non » pour attirer plus de voyageurs chinois.

Avec Telquel





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top