News

Les Britanniques ont voté le Brexit ! Ce résultat éveille chez moi un sentiment bizarre. Bien entendu, je me réjouis du résultat de ce vote qui désavoue cette Union européenne antisociale et antidémocratique contre laquelle je me suis souvent battu au Parlement belge mais j'avoue que ce résultat est aussi de nature à faire naître chez moi une certaine inquiétude.

Je me demande en effet comment il est possible qu'un tel scrutin ne soit pas truqué dans un pays comme le Royaume-Unis où la famille royale a toujours eu une place spéciale dans l'élite mondiale.
Et si finalement, ce Brexit avait été programmé lors des derniers Bilderberg ???
Dans des pays comme les nôtres où tous les votes sont manipulés et où nos dirigeants ne sont que les marionnettes de l'élite mondiale, il est illusoire de croire qu'un vote populaire puisse s'opposer à la volonté des puissants de ce monde. Je crains dès lors que ce que nous, les anti-UE convaincus, pourrions voir comme une source de réjouissances ne soit en réalité qu'une source d'inquiétudes. Je crains en effet que cette sortie annoncée du Royaume-Unis ne participe au projet de l'élite mondiale et que ce Brexit soit l'excuse toute trouvée pour inventer une nouvelle crise économique qui pourrait très bien se transformer en Europe (vu le climat actuel et la "crise" migratoire) en une guerre civile de grande ampleur.

Quoi qu'il en soit, le vote des Britanniques ne peut laisser ni l'UE ni les dirigeants de nos pays indifférents et passifs. Il est clair que le scrutin qui a été organisé en Grande-Bretagne doit être étendu à l'ensemble des pays européens. Je ne crois sincèrement pas que le peuple britannique soit plus hostile à l'Union européenne actuelle que les peuples belges, français, grecs, italiens, portugais ou espagnols qui ont été ces dernières les grandes victimes du projet européen et de la concurrence déloyale qu'il a causé sur le marché du travail avec l'arrivée des anciens pays de l'Est.

Cette sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne ne serait positive que si elle était suivie de la sortie de nombreux autres pays importants de l'UE sur base d'une volonté populaire forte. Ces sorties de l'UE ne pourraient être positives que dans le cadre d'une révolution citoyenne profonde dont je ne vois malheureusement pas encore les traces actuellement dans nos pays. Il y a dès lors de quoi être plus que méfiant car rien dans ce monde ne peut réellement se passer sans la volonté de ceux qui derrière, dans les coulisses, tirent les ficelles.

Prudence ! Soyons vigilants car cette bonne nouvelle est selon moi trop bonne que pour être vraie et ne pas cacher des projets inavouables... 

Laurent Louis 
Est un homme politique belge, il devient en 2010 député fédéral belge à la suite de son élection sur la liste du Parti populaire








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top