News

En choisissant d’aller en prison plutôt que d’accepter le racket, Dieudonné détruit les épées de Damoclès qu’on lui avait placées au-dessus de la tête, et brise tous les barreaux qui étaient censés le contenir.

Il pourra paraphraser Orwell: la prison c’est la liberté. RI









0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top