News

A chaque saison estivale, c’est devenu un rituel de communiquer sur le nombre de MRE qui traversent le détroit comme les bulletins quotidiens de la météorologie nationale !

La surface des flots du Bosphore qu'un vent léger caressait mollement de son aile frémissante, a ramené quelque 29.926 MRE sur la ville de Ceuta. Ainsi, depuis le lancement de « Marhba 2016 », c’est une transhumance de milliers de concitoyens d’outre-mer qui ont regagné le royaume via le poste de Bab Sebta.

Malgré un temps pluvio-orageux sur l’Europe, pas moins de 3.836 véhicules ont réussi à franchir la ligne de contrôle dont 3.557 voitures touristiques et 269 voitures utilitaires.

Faiblement pluvieux sur la moitié nord-ouest, le nombre des MRE qui ont rebroussé chemin via le poste de Bab Sebta a atteint, durant la même période, 20.779 personnes, tandis que le nombre de véhicules était 4.547 unités, dont 4.254 voitures et 293 utilitaires.

Un pic attendu fin juillet
Alors que l'Eté commence de façon très contrastée avec nuages au nord et un soleil radieux au sud, l’arrivée des MRE transitant via le poste de Bab Sebta, va progresser durant la dernière semaine du ramadan ainsi que vers la fin du mois de juillet et début août. Le beau temps sera de courte durée car une affluence orageuse devrait regagner les postes de transit à la fin de l’opération « Cohue 2016 ».

L'opération « Marhba » a pour but de tempérer l’accueil des MRE. Ainsi, la Fondation Mohammed V pour la solidarité, qui se charge en partie du volet organisation, annonce une vigilance jusqu’au 15 septembre 2016.

Pour accompagner l’intensité des perturbations maritimes et aériennes enregistrées régulièrement à cette période, 17 espaces d’accueil ont été réactivés. Il s’agit des aires de repos de Tanger Méditerranée, Taourirt, Tazaghine et Jabha, ainsi que des sites d’accueil des ports de Tanger Med, Nador et Al Hoceïma, des entrées de Bab Sebta et Bab Mellilia et des aéroports de Casablanca Mohammed V, Oujda Angad, Agadir Al Massira et de Fès Saïss.

Arlette Colin
Wakeupinfo.fr




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top