News

La prochaine rentrée scolaire sera marquée par l’utilisation de nouveaux manuels religieux dans l’école publique, l’enseignement privé et les établissements de l’enseignement originel.

Le Maroc revoit le contenu les programmes scolaires de l’enseignement religieux. L’opération menée conjointement par les ministères des Affaires islamiques et de l’Éducation nationale a permis de réviser le contenu de quelque 147 manuels scolaires sur 390 comportant des messages religieux jugés non conformes. L’« éducation islamique », en vigueur depuis l’indépendance passe à la trappe au profit de l’ « éducation religieuse ». Cet intitulé plus neutre ne renvoie à aucune référence politique.

Cette cure de modernité intervient en application des hautes instructions données par le roi aux ministres concernés lors du conseil des ministres du 6 février à Laâyoune. Mohammed VI avait appelé à « la nécessité de la révision des programmes et manuels d'enseignement en matière d'éducation religieuse ». Il appelait à « accorder une grande importance à l'éducation aux valeurs de l'islam tolérant, dans le cadre du rite sunnite malékite, qui prône le juste-milieu, la modération, la tolérance et la cohabitation avec les différentes cultures et civilisations humaines ».

Arlette Colin




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top