News

Un kamikaze s'est fait exploser lundi près d'une mosquée chiite dans la ville de Qatif dans l'est de l'Arabie saoudite. Une autre attaque a eu lieu près du poste de sécurité de la mosquée du Prophète dans la ville de Médine et a fait au moins quatre morts. Il s'agirait d'une série coordonnée d'attentats-suicides.
"C'était un kamikaze, j'ai vu son corps déchiqueté", a indiqué l'un des habitants témoin de l'attaque à l'AFP.
Un autre témoin a indiqué qu'une explosion avait détruit une voiture garée près d'une mosquée, suivie d'une autre explosion juste avant 19 heures, heure locale. Des morceaux de corps auraient été retrouvés, et seraient attribués au probable assaillant, a ajouté le témoin à Reuters.


Nassima al-Sada, une autre résidente, a affirmé elle aussi que le kamikaze s'était fait exploser près de la mosquée fréquentée par les fidèles chiites dans le centre de la ville. Personne n'a été blessé, a-t-elle dit.

Cette attaque suicide, la deuxième en Arabie saoudite lundi après une autre près du consulat des Etats-Unis à Jeddah (ouest), coïncide avec l'approche de la fin du mois de jeûne musulman sacré du ramadan. L'attaque de Jeddah a blessé légèrement deux policiers.

Un kamikaze s'est également fait sauter lundi en Arabie saoudite près du poste de sécurité de la mosquée du Prophète dans la ville sainte de Médine, rapporte la chaîne de télévision Al Arabiya. L'attaque a fait au moins quatre morts, selon Al Arabiya.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top