News

Le jeune marocain clandestin, Ilias Fifa, se cachait, il y a quelques années, de la police catalane. Aujourd'hui, il est sur le toit de l'Europe. Le Marocain naturalisé Espagnol a remporté dimanche la médaille d’or du 5.000 mètres lors des 23es Championnats d'Europe d'athlétisme, qui se sont déroulés du 6 au 10 juillet 2016 à Amsterdam.

A 16 ans, son père envoie Fifa vivre avec son cousin, un athlète amateur qui s’entraîne au petit matin. C’est ainsi que le futur champion commence sa formation. Entretemps, le jeune originaire de Tanger comptabilise plusieurs tentatives de traversées du Détroit. A plusieurs reprises, il se cache en dessous d’un camion en route pour Algésiras avec trois amis d’enfance. Après plusieurs échecs, la chance lui sourit enfin.


C’est à Barcelone, que le jeune Marocain se rend en premier. Il y cherche du travail en vain et fuit la police. Quand il est arrêté pour la première fois, Fifa explique sa situation aux agents, mais sans papiers, il est envoyé dans un centre d’accueil pour mineurs. Il passe ensuite par diverses institutions, avant d'arriver dans un appartement sécuritaire de Santa Coloma de Gramenet (Catalogne).

Un dimanche qu’il s’ennuie, le responsable de l’immeuble propose une course entre ses locataires. Le jour suivant Fifa est présenté à Esther Rodríguez, directeur technique l’Agrupació Atlètica Catalunya, où il commence à s’entraîner. Il se fait rapidement un nom dans la ville en remportant plusieurs courses locales, jusqu’au jour où le Barça l’intègre dans sa section d’athlétisme. Il travaille en parallèle dans une entreprise de nettoyage.

Ilias Fifa décline en 2013 une offre de la Fédération royale d’athlétisme du Maroc. Depuis, il enchaîne les performances : 13 aux Championnats du monde d'athlétisme 2013 à Moscou, membre de l’équipe espagnole qui a dominé les Championnats d'Europe de cross-country en France en 2015, et enfin la consécration ultime cette année.








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top