News

L’annonce de la visite de SM Mohammed VI à Kigali, capitale de la république du Rwanda, où se déroulera le 27e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA les 17 et 18 juillet, est un signe fort du retour du Maroc au sein de l’Union africaine. L’info a été dévoilée par Akhbar Al Yaoum.

Au même moment, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar vient d’effectuer un voyage à 5 pays africains (Tripoli, Cameroun, Ethiopie, Egypte et Soudan) auxquels, le Chef de la diplomatie marocaine a remis des messages royaux aux présidents des pays visités. Le directeur du pôle DGSN-DST, Abdellatif Hammouchi, et le patron de la Direction générale des études de la documentation (DGED), Mohamed Yassine Mansouri se sont rendus, le 6 juillet, au Rwanda pour y rencontrer le président rwandais Paul Kagame. Ce dernier s’était rendu au Maroc à la fin du mois de juin. Le 9 juillet, le ministre délégué aux Affaires étrangères Nacer Bourita s’est entretenu avec le chef de la diplomatie zambienne.

Tout laisse à penser que la tournée africaine de la diplomatie marocaine est un nouveau tournant dans les relations entre le Maroc et l’Afrique tout entière. Le déplacement royal annoncé à Kigali marque ainsi un retour par la grande porte du royaume du Maroc au sein de l’Union africaine et porterait ainsi l’estocade à la partie adverse qui n’a eu de cesse de « se piquer » mensongèrement du soutien africain à la « RASD » (le360.ma).

pour rappel, le Maroc  avait quitté l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), devenue depuis l’Union Africaine (UA), le 12 novembre 1984 après l’admission de l’autoproclamée “RASD” au sein l’organisation. 

Arlette Colin
ZYR médias / MIPAI








0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top