News

La célébration de la Fête du Trône, ce 30 juillet 2016, à l’initiative de son Excellence Chakib Benmoussa, Ambassadeur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en France, dans le cadre prestigieux de l’Hôtel The Westin à Paris, s’est déroulée cette année sous le signe du rayonnement culturel du Maroc.

La voix sublime de la chanteuse classique Aïcha Redouane, a illuminé la soirée de vibrations mystiques. La présence remarquée du célèbre paléoanthropologue Yves Coppens, membre de l'Académie royale des sciences Hassan II du Maroc, de l’écrivain Fouad Laroui et du sociologue, poète et artiste peintre Mustapha Saha, connus pour leur pensée critique et leur esprit affranchi de toute entrave, faisait écho à la volonté politique de démocratisation culturelle.

Son Excellence Chakib Benmoussa, après avoir souligné, dans son discours, que « la mémoire partagée et l’amitié profonde, qui lient le Maroc et la France sont le catalyseur d’un partenariat d’exception, dynamique, qui se renouvelle chaque fois que nécessaire pour relever les défis communs et qui peut être source d’inspiration pour la coopération entre l’Europe et l’Afrique», a rappelé que « dans le domaine culturel, la récente visite effectuée par Sa Majesté Le Roi en France a insufflé une dynamique nouvelle marquée à la fois par l’ouverture attendue en 2018 du premier centre culturel marocain en France et par l’organisation à Paris à partir du mois d’octobre, de l’exposition portant sur « le Maroc à travers les âges », qui coïncidera avec la célébration du soixantième anniversaire de l’indépendance du Maroc. Cette exposition qui se tiendra aux invalides en collaboration avec l’Ordre de la Libération, s’inscrit dans le prolongement de celle sur le Maroc médiéval qui s’est tenue au Louvre ». « De même, les expositions organisées au Maroc des œuvres de Giacometti et bientôt de Picasso, sont des moments forts du partenariat culturel franco-marocain. »
Mustapha Saha a déclaré à cette occasion : « Le Maroc peut se prévaloir d’une véritable révolution artistique, mobilisant toutes les couches de la société, dans une exemplarité à portée planétaire. Les manifestations culturelles, les expositions artistiques, les festivals, les moussems, conjuguant avec bonheur créations innovantes et traditions séculaires, procurent aux villes historiques et aux quartiers populaires une animation permanente porteuse de sens existentiel. Cette effervescence de la créativité collective, où tous les talents, amateurs et professionnels, se mêlent dans la fraternité festive, prend l’allure d’un phénomène sociologique, qui élargit sur le terrain, à la base, l’émancipation intellectuelle et l’élargissement des champs de liberté. »
* Photographies : Mustapha Saha avec son excellence Chakib Benmoussa, la chanteuse Aïcha Redouane, le paléoanthropologue Yves Coppens et l'écrivain Fouad Laroui.

ZYR Médias / MIPAI
L’Institut MIPAI (The Moroccan Intelligence and Public Affairs Institute) est un « think tank » dont l’objectif est de produire et diffuser des solutions économiques destinées à aider le Maroc, ses institutions et ses entreprises dans leur développement

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top