News

Usain Bolt est devenu le premier athlète de l'histoire à décrocher trois médailles d'or olympiques sur 100m, dimanche à Rio. Le Jamaïcain l'a emporté en 9''81, devant Justin Gatlin et Andre de Grasse.

A Rio, comme à Pékin (2008), comme à Londres (2012), personne n'a pu rivaliser avec Usain Bolt sur la distance-reine de l'athlétisme. Le Jamaïcain (9''81) a conforté son statut « d’homme le plus rapide du monde » en remportant dimanche le 100m des Jeux de Rio, son troisième sacre d'affilée, devant Justin Gatlin (9''89).


Usain Bolt a regretté que le temps entre les demies et la finale (une heure trente) ait été trop court. Il s'est également dit « choqué » par les sifflets du public contre Justin Gatlin.

Pour ses derniers Jeux, Bolt a tenu son premier pari en conservant sa couronne sur 100m, son 7e sacre olympique en carrière, à la faveur d'un dernier 50m de folie. Mais il ne s'agit là que de la première étape du Jamaïcain dans sa quête du « triple-triplé » (100m, 200m, 4x100m) à Rio.


Le Sud-Africain Wayde van Niekerk (24 ans) est devenu champion olympique du 400 mètres tout en battant, en 43"03, le vieux record du monde de Michael Johnson, qui datait de 1999 (43"18).


Michael Johnson a perdu son record du monde du 400 m. L’Américain a été détrôné lors de la finale du tour de piste par le Sud-Africain Wayde Van Niekerk. Le jeune homme de 23 ans, champion du monde en titre, a sorti l’époustouflant chrono de 43’03. Du très très costaud.





0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top