News

Que cela prenne une ou plusieurs décennies pour voir le jour, le plan sioniste est le suivant : une immense entité fédérale campant la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), pilotée par un Israël plus que jamais omnipotent et ayant Jérusalem pour capitale.

Complotisme ! s'indigneraient certains. Que nenni ! Face aux mastodontes asiatiques et à l'ours russe, seul un si grand espace doté de toutes sortes de ressources peut sauver le camp occidental de son déclin. Cette mission a été reléguée à l’État d'Israël depuis le lendemain de la guerre. La vision d'une refonte des accords Sykes-Picot (16 mai 1916) en une espèce de « casse-bicot » a été déclinée en long et en large par les officines stratégiques sionistes et occidentales depuis la Tricontinentale. Les think-tank américains, israéliens et européens n'ont cessé d'en détailler les modus operandi et tout cela est aisément consultable.

Depuis, la région MENA a été « nettoyée » de l'influence soviétique et le champ est aujourd'hui propice à l'accomplissement de ce diabolique plan d'assujettissement des peuples de la région sous la forme d'entités minuscules sans ressort aucun, n'aspirant qu'à la bénédiction et à la protection nucléaire d'Israël, tant leurs armées seront constituées de soldats-majorettes !

Toutes les élites politiques occidentales ont été gagnées à ce pari qui paraît insensé, mais qui suit son bonhomme de chemin.

Alors Daech par-ci, Burkini par-là, gouvernements islamistes, guerres civiles pseudo-religieuses...etc. tout cela va dans le sens indiqué par les impérialismes énergivores et leurs valets institutionnels que sont le FMI, la BM, l'ONU et autres méga-ONG vouées à un droits-de-l'hommisme bien sélectif.

Complotisme, dites-vous ? Ben voyons ! Qui ose déranger le méga-plan israélien initié sur le terrain par les accords bilatéraux avec l’Égypte, la Jordanie et bientôt La Saoudie, le Qatar, les Émirats...etc. ? Daech qui en est l'émanation et qui n'a jamais tiré une seule balle contre un colon israélien ?

La Ligue arabe a rendu l'âme après avoir servi loyalement le plan diabolique en question. L'islamisme transnational est en train d'accélérer la désintégration des États-nations de la région. Les futurs dirigeants des micro-États qui remplaceront les États en voie de pulvérisation sont déjà en place quand ils ne se trouvent pas en formation accélérée aux USA, en Europe ou même en Israël. Un petit exemple : le sulfureux « président de la république kabyle » qui fait des allers-retours entre Paris et Tel-Aviv et qui fait plutôt rigoler certains, lui, ne perd ni son temps ni celui de ses généreux parrains !

Complotisme, dites-vous ? Lisez simplement vos journaux et tentez de trouver une logique de substitution à cette analyse ! Le destin des peuples de la région MENA leur a déjà échappé, mes amis !

Par Abdessamad MOUHIEDDINE
Source


















0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top