News

Une jeune femme d'une vingtaine d'années s'est immolée par le feu le 2 août à Benguerir, au Maroc : un geste désespéré après la libération des six hommes qui l'avaient violée.

Les agresseurs de la jeune femme qui ont semble-t-il filmé la scène du viol avec un téléphone portable ont immédiatement été dénoncés. Mais les violeurs auraient bénéficié de certains appuis pour ne pas être inquiétés ! Des personnalités haut placées de Benguerir seraient intervenues auprès des autorités pour que les six hommes soient placés en liberté conditionnelle rapporte Al Huffington Post Maghreb.

L'état de santé de la malheureuse n'a pas été communiqué

En apprenant la nouvelle la jeune femme désespérée a voulu mettre fin à ses jours en s'immolant par le feu sur une des avenues de cette petite ville située dans la région de Marrakech. Les secours ont prodigué les premiers soins à la malheureuse et l'ont ensuite transportée à l'hôpital Ibn Tofail de Marrakech. On ignore pour l'heure son état de santé; la direction de l'hôpital Marrakchi étant injoignable toujours selon le journal en ligne.

Ces derniers mois, plusieurs cas d'immolation par le feu sont survenus au Maroc, dont celui très médiatisé début avril d'une marchande ambulante de Kénitra, humiliée par un caïd qui lui aurait confisqué sa marchandise à plusieurs reprises.

leparisien.fr/




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top