News

Cents intellectuels, politiciens, avocats et autres acteurs de la société civile, ont lancé un appel à Nabila Mounib dans l’espoir de la voir constituer une véritable alternative politique.

Plus d’une centaine de personnalités de tout bord ont lancé un appel à la première secrétaire du PSU, Nabila Mounib, sur les colonnes du quotidien Akhbar Al Yaoum. L’objectif de cet appel, est de demander à Mounib de faire du FGD (Fédération de la gauche démocratique), dont le PSU est partie intégrante, une « force alternative ».

Parmi les signataires de cet appel on retrouve l’écrivain et l’ancien rédacteur en chef de TelQuel Driss Ksikès, l’écrivain Mohamed Berrada, l’économiste Fouad Abdelmoumni, l’avocat Abderrahim Jamaï ou encore le sociologue Abdessamad Dialmy. Dans un même texte, tous appellent Nabila Mounib, dont ils louent le « caractère exceptionnel » de sa présence sur la scène politique, à œuvrer dans la construction d’une force politique capable de redonner confiance aux citoyens.

C’est justement à cette question que répond la secrétaire générale du PSU, lors d’un passage dans l’émission de Abdelhak Najib, 5 minutes pour comprendre (du magazine VH). Un épisode sur lequel elle revient, par ailleurs, sur les acquis de ce gouvernement et les maux de la politique marocaine.

Quid.ma






0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top