News

Le journaliste britannique Martin Jay raconte qu'il a été renvoyé par la chaîne américaine parce qu’il avait refusé de mentir lors d'un reportage réalisé par CNN sur les manifestations du 20-Février au Maroc.

Le reporter britannique Martin Jay a expliqué à Russia Today (RT) comment CNN l’a viré parce qu’il a refusé de mentir sur les évènements du Printemps arabe. Celui qui travaille actuellement avec Deutsche Welle, Al Jazeera, Daily Telegraph, etc. explique comment une productrice des affaires étrangères de la chaîne américaine a voulu dramatiser les effets des manifestations dans le royaume.

Quand il est venu au Maroc en 2011 pour couvrir les manifestations du Printemps arabe, Martin Jay devait aider la productrice à faire un reportage sur ce sujet. Mais, il a été surpris de voir que l’Américaine est arrivée avec tout un tas de clichés absurdes, tels que "le roi s’accrochait au pouvoir" ou "le Maroc s’apprêtait à succomber à une vague d’attaques d’Al Qaïda", confie-t-il à RT.

Le Britannique a été encore plus choqué lorsque, lors d’une manifestation tout à fait paisible, la productrice lui a demandé de gonfler les événements, afin de rendre "rendre le reportage sexy". Devant l’abasourdissement de son interlocuteur, la New Yorkaise a continué : "Martin, tu dois comprendre qu’ils font tout ça. Ils embellissent leurs histoires quand ils font des reportages sur ce qu’il se passe à l’étranger". Et elle s’est mise à rire.

Son refus de se rabaisser à une tel niveau a coûté au journaliste britannique d’être viré par la chaîne américaine. "Le reportage a été publié quelques jours plus tard, en contenant de fausses informations", a-t-il regretté.

Source : h24info.ma/


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Top